handmaid

The Handmaid's Tale est une série produite par Hulu en cours de diffusion depuis début 2017 adaptée du roman du même nom de Margaret Atwood sorti en 1985. Elle a été écrite par Bruce Miller et raconte la nouvelle vie d'Offred, juste avant et après que les états-unis se soient transformé en régime totalitaire misogyne. La pollution et les conflits mondiaux ont fini par faire drastiquement baisser le taux de natalité entre autres problèmes. Pour pallier à ce grave problème de descendance, les états-unis ont instauré une dictature dans laquelle les femmes sont réparties en trois groupes : les épouses, femmes des dirigeants, les Marthas, simples servantes, et les Servantes, qui en fait ont en charge la reproduction. Ainsi toutes les femmes encore fertiles sont mises aux services des familles dirigeantes afin de porter les enfants (à grand renforts de viols institutionnels bien sûr). L'histoire glace le sang et ce n'est encore rien, je ne peux que recommander le visionnage de cette série inquiétante et révélatrice. La mise en scène rend particulièrement bien le fait que la situation pourrait nous arriver à n'importe quel moment pour peu qu'on laisse faire. Ainsi le ton est apparemment léger pour parler de sujets extrêmement graves, la lumière est claire, la musique n'accentue pas vulgairement le côté dramatique. On sent l'enfermement de l'esprit du personnage malgré l'apparence de liberté, exactement ce qui est mis en place en fait. Une vrai leçon, qui j'espère réveillera quelques consciences sur la non-anodinité d'un état d'urgence qui se prolonge par exemple. Cet aspect là encore mieux rendu dans la série par les trois temporalités qui s'alternent et mettent en parallèle la réelle insouciance avant les événements et celle toute feinte après. La série est déjà renouvellée pour une saison 2 et je recommande chaudement son visionnage !