britannia

Britannia est une co-production entre Sky et Amazon créée par Jez Butterworth. La série comprend une saison de 9 épisodes diffusés début 2018. Et j'en ai vu à peu près trois avant de craquer et d'abandonner. Alors pourquoi ? Britannia a tenté vaguement de se vendre comme le pendant de Vikings (c'est à dire que sur la rigueur historique, c'est pas très fiable mais tant pis... sauf que là on est loin de « pas très fiable ».) Il s'agit là des premières invasions des peuples bretons par les romains. Après un échec qui a mené déjà à des échanges entre ces populations, une nouvelle légion tente de s'implanter dans ces terres insoumises. Entre romains assoiffés de sang, tribus en guerre et druides influents, on suit quelques personnages franchement pas très intéressants. Le traitement réservé aux druides est particulièrement horripilant. Leur design est... moche... j'ai pas mieux. Ils vivent à part pour on ne sait quelle raison, leur magie est un coup factice si ça arrange le scénario, un coup bien réelle... Pour la rigueur on repassera (là où dans Vikings le dosage hallucinations/croyances/réalité est extrêmement bien dosé). Les quelques personnages (acteurs en fait) intéressants passent à l'écran rapidement. Les décors sont beaux mais la musique... oh mon dieu la musique... ce générique notamment dessert totalement le propos, j'arrive juste pas à rentrer dedans... Qu'on me prouve que j'ai tort et que c'est du génie incompris mais s'il vous plaît... Bon admettons donc que c'est n'importe quoi, si c'est assumé, pourquoi pas... mais dans ce cas c'est juste même pas assez n'importe quoi. Les intrigues et les personnages sont basés sur des trucs modernes vu dix milliards de fois, tout mélangés qui donne une sauce sans sens et sans saveur. C'est lent, la violence graphique est totalement gratuite (notamment le dépeçage vivant d'un prisonnier, bieeen montré longuement en gros plan qui n'apporte STRICTEMENT RIEN à l'histoire). On comprend pas où ça va, on s’ennuie ferme... bref si vous vous ennuyez, trouver une autre occupation que ça !