123

Une paso adelante, un dos tres en France, est une de ces rares séries que j'ai entièrement vues à la télé (M6) à heure fixe, en français, avec les pubs et dans le désordre donc. C'est aussi une des rares séries espagnoles que j'ai vue tout court et certainement qu'à la re-regarder maintenant je serais trop dure pour pouvoir la trouver bien, donc discutons plutôt nostalgie. Un paso adelante a été créée par Daniel Écija, Ernesto Pozuelo et Jesús del Cerro pour Antena 3. Les 6 saisons d'une quinzaine d'épisodes ont été diffusées entre 2002 et 2005. Nous suivions donc les élèves et les professeurs d'une école de danse et chant de Madrid. C'est une série chorale où l'on suivait l'évolution de nombreux personnages. On trouve plus ou moins tous les stéréotypes de ce genre de série-école avec le rebelle, le pauvre qui en veut, la timide, la fille de riche, la libérée sexuellement, la coincée etc etc. ça permettait en fait d'avoir un large éventail de personnages permettant l'identification. En réalité à part permettre de changer des modèles américains, la série avait surtout pour vertu de divertir. On y trouvait des personnages féminins forts, quelques débats intéressants, des chorégraphies originales et des personnages attachants qui avaient une vrai évolution. Certainement que le voile du temps est passé par là et pourtant...