mosque

L'article 28 sera le dernier du challenge série 2018, il est donc temps de dresser un petit bilan avant de passer à l'année suivante. Je rappelle l'objectif qui était donc de rattraper 15 série dont au moins une saison était terminée en 2017 (puisque je n'ai pas fait de liste au début de l'année). L'objectif est atteint avec 31 séries terminées soit le double et 28 articles postés puisque j'ai parfois groupé vu que certaines étaient très courtes. On parle donc de 90 saisons, 1206 épisodes, 675 heures de visionnage dont 5 séries d'animation, 23 séries en anglais, 4 françaises, 2 espagnoles, 1 japonaise et même 1 allemande. En somme, c'était bien trop facile. Le challenge aura au moins eu le mérite de me faire poster mes fichus articles avec moins de retard que d'habitude (à peine un mois on va dire et le jour même pour celui là, quel miracle ! ). Il ne sera pas reconduit en 2019 (on verra après) et je vais plutôt me concentrer sur mon retard cinéphile aggravé. Toutes les séries du challenge ont donc un article trouvable grâce au tag. Ont été recalées cette année : Unbreakable Kimmy Schmidt (dont l'article avec les explications arrive), 30 rock, Bored to death, Dear white people, Fleabag, Insecure, It's Always Sunny in Philadelphia, Killjoys, Las chicas del cable, Looking, Orphan Black, Parks and Recreation, Queen sugar, Steins;Gate, The Bold type, Veep, Wynonna Earp et j'en oublie certainement, vous comprenez certainement pourquoi je ne voulais pas établir de liste au début. Ce sont là toutes des séries que j'ai commencé et lâché après le pilote ou bien plus tard pour certaines pour des raisons diverses et variées comme le ton n'arrivait pas à me captiver, l'humour ne fonctionnait pas sur m etoi, les personnages m'énervaient etc etc. N'ont pas été recalées mais pas terminées à temps Last Exile, Fargo et Turn. Ont donc survécu à ce tri drastique : Archer, Atlanta, Attack On Titan, Atypical, Claws, Cougar Town, Criminal Justice, Dark, El Marginal, Gaycation, Gravity Falls, Guyane, How to get away with murder, Inside No.9, Irresponsable, Jane the virgin, Kaboul Kitchen, La Casa de Papel, Le Bureau des légendes, My Mad Fat Diary, Over the garden wall, Please Like Me, Queer as folk, Star vs the forces of evil, Superstore, The Marvelous Mrs. Maisel, Vicious, When we Rise, Wolf Hall, Wonderfalls et enfin Little Mosque on the Prairie.

Et afin de conclure ce petit bilan annuel, je vous renvoie vers mon top15 des épisodes de l'année sur le forum de Betaseries !

On finit donc ce challenge avec une dernière triche puisque Little Mosque on the Prairie comprend six saisons (et que j'ai vu la dernière le 1 janvier) mais bon on va dire que ça compte ! Little Mosque on the Prairie est donc une sitcom canadienne créée par Zarqa Nawaz diffusée sur CBC entre 2007 et 2012. Dans la ville de Mercy, Amaar, nouvel imam, débarque dans la Mosquée de la ville nouvellement hébergée par l'église anglicane.

La série se caractérise principalement par ses bons sentiments et ses persos jamais vraiment mauvais. Les vrais défauts ne sont jamais vraiment remis en cause et jamais vraiment montrés à l'écran. On a donc un animateur radio raciste mais qui mange au restaurant d'une noire musulmane tous les jours, une maire corrompue qui trouve toujours du budget pour tout, un musulman extrémiste qui laisse sa fille faire ce qu'elle veut et tous les autres personnages ne dérogent jamais aux principe de leurs religions à un mensonge par omission prés. Les personnages les plus détestables finissent tous par devenir attachants (coucou le révérend Thorne), c'est donc une vrai série feel-good par essence donc les dialogues sont amusants et les situations la plupart du temps bien trouvées. Personne ne sera égratigné. Les situations de racisme ordinaires passent toutes pour normales et deviennent juste l'occasion de montrer combien cette communauté vit bien ce qu'on lui fait subir et ne s'énerve jamais vraiment (mais sait se défendre quand même). Avec son ton toujours léger, je recommande pour des courtes journées hivernales.